Horror Stories

Mais où sont les lecteurs ?!

auteur : Driller_killer

publiée le 2021-09-14 14:04:53

ARTICLE, LECTEUR, VENTE


Je vois, j'entends (p'tin c'est bien, y en a qu'ont pas cette chance wesh) des p'tits trucs sur le monde de l'auto-édition. Mais surtout une chose, qui revient souvent : PERSONNE ME LIT, DOIS-JE ARRETER ?

DRILLER_KILLER A L'ATTAQUE !

Alors déjà, on baisse ce flingue et on le pose, tout doucement, voilà. Ensuite, on prend une petite tasse de camomille ou une gélule d'aubépine ou que sais-je encore. Super.

Vous avez auto-édité votre œuvre l'année dernière, il y a dix jours ou même le siècle dernier pour les plus p'tits. Bravo. C'est un grand pas. Mais c'est pas LE grand pas.

LE grand pas, c'est celui que vous avez fait le jour où vous avez tapé le premier mot de votre roman, recueil, poème... C'est CE jour là que vous devez garder en tête pour ne pas perdre espoir. Pour vous tirer par les fesses le matin quand vous avez la flemme et qu'une tornade de tristesse menace de vous tomber dessus devant le manque d'engouement des "lecteurs"... C'est ce jour que vous devez revoir encore et encore quand vous voulez refermer votre ordinateur ou jeter vos notes d'écritures. Visualisez... tous ces jours à écrire, à taper, à effacer, corriger, imaginer, illustrer... ces jours à suer, à pleurer ou rire, à espérer. Ce jour où VOTRE histoire a pris vie.

Mais, ces lecteurs, où sont-ils justement ? Pourquoi cette histoire pour laquelle j'ai donné tant de temps de ma vie n'attire personne, ou pas assez de monde ?
Pourquoi un jour j'ai dix ventes, et pendant une semaine plus personne, comme si j'étais au fin fond de l'univers ?

Et bien... Ils sont là. Ils ne sont pas des milliers pour beaucoup d'entre vous, mais ils sont là. Parfois, ils attendent avant de se plonger, votre livre est dans leur "PAL" (pile à lire) ou alors ont-ils noté le titre quelque part pour plus tard.
Ils sont au travail, trop fatigués pour lire.
Ils sont pauvres, aussi, pour certains. Et ne peuvent lire en numérique.
Ils sont là, quelque part. C'est certain.
Peut-être attendent-ils beaucoup d'avis avant de se lancer dans votre ouvrage. Ou un jour promo aussi. Et peut-être tout simplement que votre livre ne les attire pas. On n'peut pas plaire à tout l'monde hein !

Dites vous qu'il a au moins un lecteur et qu'il en aura d'autres. Un livre voyage, va de lecteur en lecteur, de sac en sac, de liseuse en liseuse. Il n'est pas condamné dans une cave lugubre. Il est chez vous, en vous, et disponible là où vous avez décidé de le poser délicatement.

Je comprends que ça soit démoralisant. Comme vous, je peux vendre quelques exemplaires en quelques jours, et pendant deux semaines plus rien. C'est normal. C'est comme ça. Tant qu'on ne sera pas King ou Chattam ou encore Nothomb, on ne sera pas lu par des milliers de personnes, encore moins d'un coup. Et on ne veut pas être King, Chattam ou Nothomb. On veut être Nous, avec Notre plume et Notre histoire. Nous sommes des milliers à tenter de vendre notre imagination... dites-vous bien que tout ceci est donc normal.

Et cette histoire que vous avez mis tant de temps à mettre au monde, ne la blessez pas en lui accordant du mépris de vous, ou de la colère de ne pas savoir s'ouvrir au monde. C'est juste le monde qui se refuse à elle. Et c'est juste que ce n'est pas le moment pour elle, ni pour le monde, c'est tout.

Les lecteurs sont là. Ils seront là. Alors si cette semaine ou ce mois, vous n'avez pas de ventes, c'est NORMAL et nous sommes tous dans le même bateau ; celui des Auteurs.
Et l'autre navire, celui des lecteurs, il navigue ici et là. Inévitablement, ces deux bateaux vont se croiser en mer, ne vous en faites pas.

Ne baissez pas les bras. Et aimez votre travail.
________________________________
C'était Driller_Killer, pour vous asservir.

Retrouvez moi sur Utip et Tipeee


Driller_killer
2021-09-14 12:19:02

Avec plaisir Alvyane !

Alvyane Kermoal
2021-09-14 11:54:19

Juste et tout simplement... Merci ^-^