Horror Stories

SP - Contes de Zombies

auteur : Driller_killer

publiée le 2021-05-02 15:38:31

LECTURE, CHRONIQUE, SP


Cette chronique vous est envoyée de force, avec toutes mes forces, vraiment, dans vos p'tites têtes !
Je n'ai pas utilisé le barème habituel, l'ouvrage présenté ici étant un recueil de nouvelles.
___________________________________________
Contes de zombies -- de Anthony Lamacchia

Genre : horreur / fantastique / nouvelles / apocalypse
Pages : 351
Edition : auto-édition
Illustrations : Andrea Kerlhau

Résumé : Il était une fois...
Une jeune femme maudite au baiser mortel, un cadavre exhumé par deux fées capricieuses, un enfant capable de réveiller les morts, un tueur en série poursuivi par ses victimes, un homme luttant contre les écrans, une âme perdue qui retourne dans son village natal, un groupe de metal post-mortem...
Voilà qui semble annoncer la fin du monde et le Petit Peuple déchaîne sur les Hommes son courroux !
Un zombie erre sur son ancien lieu de travail, deux enfants vivent dans une forêt hantée, une petite fille fait la classe à ses anciens camarades, deux frères tentent de survivre dans une ville envahie de morts-vivants, une étrange compagnie se donne pour mission d’apporter un remède au fléau, un voyageur raconte la chute de sa cité, un médecin fait équipe avec un mineur masqué pour sauver le monde...
Les zombies et les fées se croisent, se rencontrent et s’affrontent parmi les humains dans seize nouvelles où s’alternent folie, aventures, drame, humour, macabre, magie et épouvante.
__________________________________
Ma note : 19/20

Merci à l'auteur pour sa confiance !
___________________________________
SORTIE LE 05 MAI 2021
______________________________________
Ben mes nains-nains... Ben mes cadets... Ben mes aïeux... C'est une véritable bombe littéraire qu'a atterri dans ma bibliothèque !
De prime abord, j'pensais vraiment que les gens exagéraient... Tant d'éloges, que j'ai bien essayé de ne pas lire mais vous connaissez internet hein...
Ben je les rejoins totalement !
Commençons !

La couverture et le résumé ! (bouffez-donc ça tiens, ça vous f'ra les dents !)

Magnifique. Sublime. Poétique et à la fois horrifique. Le gigantesque zombie qui menace, la bouche ouverte, de s'enfiler la p'tite fée là... toute riquiqui, délicate... J'ai adoré, je la vois partout, j'm'en lasse pas !
Et après lecture, cette couverture prend encore plus tout son sens.
Le résumé donne un bel aperçu, condensé, du contenu, il fait "rêver" (enfin, cauchemarder wesh...), et clairement, vous trouvez pas qu'il donne grave envie d'en savoir plus ? En plus, il dit clairement qu'il y en aura pour tous les goûts, et ça, c'est bingo mon pote.

Et alors, ce repas ? Goutû ? ça craque sous la dent ?

Tellement de choses à dire ! Tellement... J'vais bien devoir commencer par quelque chose, alors on y va...

Il était une fois, un mec, écrivain, qui décida de donner au monde un livre. Pas n'importe lequel. Un livre qui parlerait des morts dans leur vie de mort. Qui parlerait des vivants rencontrant les morts. Et enfin, qui parlerait des fées et des créatures fantastiques, défendant la Terre et les homme, ou leur donnant vengeance.
Ce livre des morts aurait plusieurs formules. Plusieurs témoignages. Pour prévenir les hommes de leur bêtise. Pour prévenir les morts de leur avenir. Pour amuser les gens aussi.
Il prit des trains, des médecins, des fées, des dragons, des enfants, des télévisions, des temps modernes, des forêts, des caravanes, des écoles, des entreprises, des vivants, des revenants, de l'amour, de la haine, de la vengeance, de l'espoir, de la persévérance, de l'innocence et des vices, des musiciens, du cynisme, de l'humour, de la surprise...
Anthony, l'écrivain, décida de choisir plusieurs personnes, de leur donner vie, de leur donner mort, et enfin, de consigner leurs moindres faits et gestes pour les présenter aux hommes vivant encore, dans leur paisible confort.
Les lecteurs du livre des morts pourront admirer certains héros parvenir à leur but, d'autres se transformer, d'autres encore subir la mort de face et en réchapper, d'autres choisir des camps, tuer, manger... Ils pourront aussi voir des leçons de vie, des analyses de la société dans laquelle ils baignent, tout innocents qu'ils sont... Et enfin, ils pourront avoir peur, rire, stresser, grincer des dents ou encore soupirer de soulagement. Accompagné parfois de musique, de l'odeur des forêts ou des bouches de métro, de la craie des écoles ou même de la brume mystique d'une réunion enchantée, le lecteur partira dans un voyage irréel et à couper le souffle.
Il ajouta des paillettes, fournies par la fée Andréa, pour donner vie, couleur et consistance aux écrits... et c'est ainsi que naquit "Contes de zombies", le livre des morts à portée des vivants.

Voilà, j'aimerais beaucoup présenter et critiquer chaque nouvelles, pour la première fois, j'ai deux pages d'annotations, mais hélas, je ne voudrais pas gâcher la surprise et le plaisir des lecteurs.

Maintenant, parlons du recueil dans son ensemble.
En dehors de l'écriture vraiment vraiment travaillée, originale, et soignée, l'ensemble a vraiment un aspect de livre de contes. On pourrait les lire tout haut au coin du feu un soir d'hiver. (sans les enfants siouplé...) mais on s'en abstiendra hein, parce que parfois, les détails, sordides, écoeurants, horrifiques à souhait, ne s'apprécient que dans l'ombre, dans le silence, avec l'imagination en guise de télévision. Tiens d'ailleurs ! En parlant de télévision, j'ai adoré la nouvelle du même titre. Tellement parlant, tellement réel. Une dénonciation de la société comme je les aime, cynique, triste même. Peut-être même la seule nouvelle où le zombie, c'est toi, c'est moi, nous. Et la claque que ça fout dans la tronche, les cocos... Bien cinglante !

Donc y a ces dénonciations de la société : zombification, écologie aussi. Au travers les fées, l'auteur dissémine ci et là des messages de prévention, d'accusation, sur les hommes et ce qu'ils infligent à la planète. Encore une fois, c'est hyper réel, et concret, et angoissant au final. L'intelligence de ce recueil porte donc sur deux horreurs : les morts-vivants, et les vivants. La fiction et la réalité. Cest du génie bordel de fleur !

Y a aussi cette façon de conter, tantôt enfantine, tantôt plus sombre ou lyrique. Une imagination hyper développée et exploitée, quasiment toutes les nouvelles sont originales à souhait, prenant vraiment un départ inédit. Toutes sauf une qui m'a un peu fait penser à un bon vieux scénario de The Walking Dead, ce qui m'a un peu embêté mais c'est purement personnel parce que l'histoire est vraiment bien rédigée. C'est juste que tout le recueil jusque-là avait tellement été original, sortant vraiment des sentiers battus, que ça m'a surprise.

Les ambiances sont toujours posées doucement, avec des rythmes fluides, parfois stressants, parfois plus doux. Les scènes horrifiques le sont vraiment, parfois l'horreur n'est pas tant dans le sang mais dans la normalité des choses écrites... Plusieurs choses dérangeantes sont là pour faire tiquer, et ça a marché pour moi, qui suis pourtant une grande habituée des codes de l'horreur !

L'auteur a une maîtrise indéniable, un talent incroyable (bien que le talent ne suffise pas, on sait que ça demande un travail énorme)
et franchement, il mériterait tellement, mais tellement plus de visibilité ! Ce sont des chef-d'oeuvres comme ça que je veux voir en tête de gondole partout !

Et enfin, les illustrations, pour chaque nouvelle, et à l'intérieur d'elles, de jolis dessins, vraiment plaisants à regarder. Les "couvertures" des nouvelles sont vraiment détaillées, travaillées, parfaites. On peut donc aussi féliciter l'illustratrice pour son grand travail avec l'auteur. Magnifique.

Et donc, ça vaut l'coup ?

J'vais devoir vous l'dire combien de fois ? MAIS OUI BON SANG DE BOIS ! C'est bien un autre coup d'coeur de l'année pour moi ! J'vais devoir me le procurer pour qu'il décore ma maison en prime tiens.
J'vous encourage vivement à vous l'procurer, y a aucune déception, y a aucun risque. Une pépite horrifique à avoir lue au moins une fois dans sa vie, la télé éteinte !
_______________________________
Les p'tits liens de mamie Killer

Le livre ici : Ebook sur amazon
Ou alors : Boutique de Anthony

L'auteur ici : Anthony Lamacchia sur Instagram

L'illustratrice

son site : Ooniromancie
son réseau : Andrea Kerlhau sur Instagram
_____________________________
C'était Adeline Rogeaux, pour vous servir.

Enjoy, peace and love.