Horror Stories

SP - L'énigme de Saint-Solgrève


--- L'énigme de Saint-Solgrève ---
Voyage vers l'entre deux mondes ---
de Emma Hoffner

Genre : fantastique
Pages : 238
Édition : auto-édition

Résumé : Kiara, une jeune femme bouleversée par l'internement de sa mère alors qu'elle n'avait que 15 ans, va mener son enquête en solitaire pour découvrir les causes de sa disparition subite.
Max, lieutenant de Police impliqué dans son travail, va devoir élucider plusieurs meurtres mystérieux. Des corps retrouvés sans aucune trace de mort apparente. Une coïncidence, un suicide collectif, ou est-ce qu'un tueur en série rode autour de Saint-Solgrève ?
Kiara et Max, amis depuis l'enfance, vont mener l'enquête chacun de leur côté et découvrir un monde bien au delà des limites qu'ils pensaient imaginable...
_________________
Ma note : 17/20
Merci à l'auteure pour sa confiance
__________

Bonjour lecteurs de l'ombre ! Bienvenue à Saint-Solgrève, endroit de rêves en tout genre et de voyages exotiques. Ha non, excusez-moi, c'est pas le bon prospectus. Ici on est plutôt sur des rêves, certes, mais pas de voyages exotiques. Disons plutôt voyages mortels et autres fantaisies joyeuses (non) pour des humains en manque de sensation. (toujours non les pauvres.)

Kiara et Max. Deux noms simples et jolis. Deux personnes reliées. Deux tons dans un roman qui les malmène, eux et leur entourage, pour les faire aller là où personne ne devrait aller. Le Lointain (Insidious, vous l'avez ?). Deux personnes qui vont être confrontées à des morts, des paroles mystérieuses et des gens tout aussi étranges afin de résoudre l'enquête de leur vie à tous les deux. Unis par l'amitié, éprouvés par la mort et les blessures, ils vont s'aventurer au delà des frontières pour réparer les morts et sauver les vivants. Une aventure noire et mouvementée dans un premier roman de l'auteure plutôt réussi.

L'une travaille dans un hôpital psychiatrique, l'autre dans des services de police. Point commun : le passé des morts, le présent des vivants, et la jonction entre les deux : la famille, l'entourage des victimes. Les paroles. Les médaillons. Le suicide.
Main dans la main, ils avanceront, mettant leur vie entre parenthèses, leur proche en danger et leur esprit en lévitation.

Des personnages hauts en couleur et bien construits dans une histoire sans lourdeur et pleine de rebondissements. Des univers explorés de bout en bout avec du suspens et des conclusions pas forcément attendues (un bon point) dans une plume fluide, propre et rangée. Les chapitres, tantôt de Kiara, tantôt de Max, s'enchaînent tout seuls et la lecture se finit rapidement (un autre bon point, j'estime que si on n'a pas besoin de faire de pause c'est que l'accroche est dans la place mon frère). Des descriptions qui auraient pu être approfondies, sans impact sur l'imaginaire du lecteur (s'il est au fait des thématiques)

Quelles thématiques justement ? Et bien jouons-la original : les voyages astraux, une branche occulte bien peu représentée en littérature à mon goût, et qui ici représente la clé du roman. N'en dites pas plus, je sais, je ferme ma tronche. En dehors de ce grand thème des plus plaisants, l'homosexualité est là, enfin normalisée, je vois ça de plus en plus, et bientôt viendra le jour où on n'aura plus besoin de le souligner dans nos chroniques (hourra), ainsi que surtout : la maladie mentale, représentée ici dans un milieu médical complexe mais réaliste. Le suicide aussi... Le suicide...
Ici, dans l'Énigme de Saint-Solgrève, les silencieux, les mondes cachés sont révélés, brutalement, ou au contraire normalement, et c'est un bon point pour l'auteur. N'oublions pas le côté "secte", mais là encore, n'en dites pas plus.

Je déplore cependant le côté "deux points de vue" même si j'en vends les qualités au dessus, parce que j'ai toujours eu du mal avec ce système (un jour ça changera peut-être). Peu de points négatifs, pas assez pour le souligner ici... hormis peut-être la plume simple pour l'univers dépeint qui aurait mérité plus de poésie ou de tragédie. Mais c'est un premier roman, chers amis, un premier roman réussi donc !

Donc validé, approuvé et apprécié, c'est tout ce qu'on demande, alors j'vous le dis, il paraît le 21 octobre 2022 et ça sera chez :
Emma Hoffner sur Twitter

C'était DK, pour vous asservir !