Horror Stories

Viscères dans la brume

auteur : Cnslancelot

publiée le 2021-09-18 08:26:28

VOYAGE, BRUME, PEUR


Jordan n’aurait jamais dû fuguer cette nuit-là. Il aurait mieux valu qu’il portât plainte contre son oncle et ses coups de ceinture quotidiens. Seulement, il n’avait jamais eu confiance en la justice. Elle n’avait rien pu faire concernant le meurtre horrible de ses parents que l’on avait retrouvés éventrés en pleine montagne, un soir de brume.
D’ailleurs, Jordan en avait peur de la brume. Surtout celle qui vous tombait dessus alors que vous étiez seul en pleine nature. Aucun moyen d’en réchapper, et il pouvait y surgir n’importe quoi avait-il pensé aussi.

Ce soir-là pourtant, Jordan avait décidé de faire le mur alors que le brouillard fondait depuis l’est sur la ville. Il l’avait aperçu et avait donc pris la direction opposée, mais elle était bien plus rapide et bientôt elle étendrait son voile brumeux sur la lande où il se trouvait désormais.

Jordan, à ce moment, pouvait encore voir et il en avait profité pour accélérer le pas afin d’éviter de se retrouver entièrement piégé par la brume.
Quelques minutes plus tard pourtant, elle l’avait rattrapé, et il ne vit plus qu’à une dizaine de mètres devant lui, avant de ne plus rien voir du tout. Il s’était complètement perdu et ne savait plus où il devait aller.

Jordan l’avait senti très mal cette histoire. Il avait repensé à sa famille morte, emportée par le linceul fumeux de la grande faucheuse. Elle les avait éventrés, charcutés comme jamais. Et Jordan avait craint de subir la même chose à cet instant. Il aurait peut-être dû écouter son instinct.
À peine avait-il avancé quelques mètres, s’enveloppant de ce manteau humide et opaque, que quelque chose le faucha en un éclair.

Jordan regrettera alors ses choix. Il repensera à ses mauvaises actions entreprises après le décès de ses vieux. Les fêtes, l’alcool, et la drogue. Cela s’était passé exactement comme pour eux. Ils avaient été de mauvais parents, jamais là, négligeant leur rôle de tuteur.
Il avait cru que le mal s’était terré dans la brume, mais c’était lui le mal.
Et alors qu’il repensait à tout ça, se tenant maintenant les entrailles qui suintaient à la lueur du soleil qui avait enfin décidé de se pointer, témoin de la scène macabre qui s’était offerte à lui, il tomba. Les viscères sur le sol. Un autre drame emporté par la brume.

Je sais que cette histoire vous choquera, mais je me devais de vous prévenir ; faites attention à vos actions. Surtout si un jour vous décidez de vous perdre dans ce petit coin paumé de l’Asie. Je vous aurais bien indiqué le lieu exact, mais impossible de m’en rappeler. Disons que si lors d’un de vos périples vous sentez une odeur de mort flotter dans l’air un soir de brume, vous êtes au bon endroit… ou devrais-je dire au mauvais. Mais bon pas de quoi vous inquiéter… si vous êtes sage.