Horror Stories

Home alone

auteur : Samhain

publiée le 2021-03-06 20:29:39

FILM, FANFICTION


Home alone

« Allez, encore un effort. Cette fois, on va l’avoir cette petite saleté. Il va payer pour tout ce qu’il nous a fait.
- Ouais, plus de pièges, plus d’embrouilles. Cette fois, il est fait. »

L’échelle avait la longueur requise pour atteindre la fenêtre du premier étage de la maison des McCallister. Le morveux qui leur tenait tête depuis environ une semaine chaque fois qu’ils tentaient une incursion avait oublié de refermer après avoir aéré. Un petit détail fatal…

Tout doucement, l’un des cambrioleur souleva le battant. S’attendant à un piège, il prit le temps d’observer afin de débusquer tout objet susceptible de servir pour l’attaquer. Mais non. N’en croyant pas sa chance, il posa un pied prudent puis laissa glisser le reste de son corps à l’intérieur. Aussitôt, son complice le rejoignit.

Sans une parole, ils se saisirent de leur sac à dos et sortirent leur matériel : une corde épaisse, du scotch, un couteau de boucher et une scie. Ils n’étaient pas entrés chez le seul occupant du lieu pour le câliner. Ça non !

Au fil de leurs incursions et de leurs échecs dus à des pièges plus vicieux les uns que les autres, leur dépit s’était changé en une haine plus que féroce. C’était après la vie du gamin qu’ils en avaient. Peu leur importait de cocher la case de meurtrier en plus de celle de cambrioleur.

Ils marchèrent doucement dans le couloir. Au bout brillait une toute petite lumière. Le gosse avait beau jouer les bravaches, il dormait avec une veilleuse.

La porte grinça lorsqu’ils ouvrirent la porte. Presque aussitôt, la tête blonde se redressa. Le gamin fixa les deux intrus totalement éberlué.

« Surprise ! »

Kevin observa les deux hommes qui venaient d’entrer dans sa chambre. Au vu de ce qu’ils transportaient, ils n’étaient pas animés d’intentions pacifiques. Tant mieux…

« En fait, vous lâcherez jamais l’affaire, les gars.
- T’as tout compris, mon petit.
- Et j’ai l’impression que ce n’est pas votre cas. »

Les deux gangsters eurent la désagréable surprise de le voir sourire. Pas un sourire innocent ou fragile. Quelque chose de très malsain.

« En fait, vous vous croyez dans un film du genre un truc où mes parents m’auraient oublié au moment de prendre l’avion.
- C’est pas le cas ? »

Là, les deux gars commençaient à se sentir inquiets. Quelque chose ne collait vraiment pas. La tête blonde répondit.

« Moi, je pense qu’ils ont trouvé un prétexte pour se faire la malle et ne jamais revenir.
- Tu veux dire qu’ils t’auraient abandonné ? 
- Ça se pourrait. »

À ce moment, les cambrioleurs auraient pu ressentir un peu de compassion si le gamin n’avait pas eu l’air de trouver la situation amusante. Kevin ajouta joyeusement.

« Mais peut-être qu’ils sont pas partis du tout. »

C’est alors qu’ils remarquèrent les traînées d’un brun sombre sur ses vêtements et ses joues. Si on regardait bien, il y en avait aussi sur les murs de la chambre. Ce n’était peut-être pas du ketchup en fin de compte. Le gosse soupira.

« J’ai essayé de vous tenir à distance, mais vous avez insisté. Et maintenant que vous êtes là… Je me rends compte que j’ai faim. Être tout seul à la maison, ça creuse. »


Driller_killer
2021-03-06 20:32:40

toujours un régal de te lire Sahmain !