Horror Stories

Crystal Lake

auteur : Samhain

publiée le 2021-03-06 14:29:15

SLASHER


Crystal lake

Ils étaient encore là autour du feu de camp. Autour d’eux les grands arbres ombrageux se balançaient au rythme d’une mélodie organique connue d’eux seuls. C’était un soir d’été semblable aux autres et une nouvelle fois l’œil rond de la lune semblait se moquer d’eux en passant dans son fief dépourvu d’étoiles. Un peu plus loin, le lac cachait des secrets inavouables sous sa surface.

Les tentes avaient été dressées à leur place sempiternelle. Le feu domestiqué grondait, abreuvé de saucisses et de marshmallows. Autour, une multitude de visages graves, des êtres bravant l’obscurité. Cinq moniteurs encadrant une dizaine d’enfants.

Une voix résonnait à la périphérie de l’ombre. Elle contait des histoires effrayantes de hasard, de casinos et de dieux vengeurs.

Soudain, autour d’eux résonnèrent des craquements de branches. On piétinait en s’approchant. Un son trop irrégulier pour provenir d’un animal en maraude. Un des moniteurs se figea et regarda autour de lui, inquiet. Une main apaisante se posa sur son épaule.

« T’inquiète, tu sais bien qu’on risque rien. »

Quelques secondes plus tard, un homme et une femme débouchèrent dans la clairière.

« Désolé, on a vu de la lumière et... »

Les paroles se glacèrent dans les gorges en même temps que le sang. La lumière éclairait les visages blafards et les plaies ouvertes. Les fantômes du camp tournèrent à peine la tête. À la longue, on finissait par s’habituer.

« Putain, c’est pas possible ! »

Ni une ni deux, les deux promeneurs tournèrent les talons. Course éperdue à travers la forêt.

« Tu vois, je t’avais dit. 
- Eux, en revanche ...»

Quelques secondes plus tard, on entendit de nouveau leurs cris et le bruit du fer tranchant la peau. Et de nouveau le silence. Les deux moniteurs mêlèrent leurs soupirs.

« Lui, en tout cas, il ne s’arrête jamais. Tous les ans c’est la même chose.
- Il pourrait comprendre que tout le monde n’est pas responsable de ce qui lui est arrivé dans ce foutu camp de vacances…
- Ouais. Tu fais chier, Jason. »


Driller_killer
2021-03-06 14:29:32

J'adore le twist !! Bien joué !